25/08/2014

Passion, bovarysme & sentiments moraux : une pré rentrée littéraire...

« Pour moi ne comptent que ceux qui sont fous de quelque chose, fous de vivre, fous de parler, fous d'être sauvés, ceux qui veulent tout en même temps, ceux qui ne baillent jamais, qui ne disent jamais de banalité, mais brûlent, brûlent, brûlent comme un feu d'artifice», a écrit Kerouac. Aubert, lui, chante Houellebecq:

Le bovarysme ou bovarisme, qui s'entend chez Aubert et Houellebecq - et bien d'autres, est "un état ou sentiment d'insatisfaction, caractéristique du personnage d'Emma Bovary, héroïne du roman de FlaubertMadame Bovary".

La liste de mes envies de Grégoire Delacourt (J.-C. Lattès, Paris, 2012), lu cet été au coin du feu (hé oui, quel été!), fait fond sur ce "bovarysme amoureux", dont la plus belle exploration se trouve dans Belle du Seigneur (Albert Cohen, Gallimard, 1968) - cité par l'auteur, d'ailleurs. Cette liste se lit en peu de temps, contrairement à Belle du Seigneur, et correspond au ton de notre l'époque. On a parlé de "La justesse et la grâce de l'évocation du bonheur de vivre". La réalité de la la naissance et de la fin d'une passion amoureuse, comme dans le dernier Paolo Cuelho, Adultère - aperçu au bord de la piscine (quel météo été, je vous dis !) pose l'éternelle question : « Une vie sans amour vaut-elle la peine d être vécue ? ». Sommes-nous arrivés au point où risquer notre vie est la seule chose qui nous libère de l’ennui, questionne à son tour Paolo Cuelho ?

Heureusement, il me reste la Théorie des sentiments moraux d'Adam Smith - acheté avant de partir, mais pas encore ouvert : bovarysme de rentrée, sans doute.

Et, surtout, Le Royaume, d'Emmanuel Carrère (P.O.L, 2014), qui raconte l’histoire des débuts de la chrétienté, vers la fin du Ier siècle après Jésus Christ. Comment deux hommes, essentiellement, Paul et Luc, ont transformé une petite secte juive refermée autour de son prédicateur crucifié sous l’empereur Tibère et qu’elle affirmait être le messie, en une religion qui en trois siècles a miné l’Empire romain puis conquis le monde et concerne aujourd’hui encore le quart de l’humanité.

Cette histoire, portée par Emmanuel Carrère, devient une fresque où se recrée le monde méditerranéen d’alors, agité de soubresauts...

 

16:22 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poésie, musique, passion | |  Facebook |

05/08/2014

L'ayant regardé, Jésus l'aima (Marc 10,21)

Les évangiles nous rapportent l’histoire d’un homme, jeune encore, qui vint un jour vers Jésus lui poser «sa» question - celle que tout homme, me semble-t-il, se pose au moins une fois dans sa vie, sous des formes qui peuvent être très diverses.

Lire la suite

01/07/2014

Osons l'avenir avec clairvoyance et espérance

"pasteur-robin.jpgUne Église, très loin d'être un club fermé, est un lieu accueillant pour tous, jeunes vieux, riches, pauvres, en bonne ou mauvaise santé. C'est un lieu ouvert mais néanmoins anonyme dans le sens où on ne juge pas (....) L'Église doit nous aider à regarder l'avenir en face courageusement sans peur. Évitons de nous voiler la face par fatalisme ou en nous rassurant par des utopies erronées ou par des fuites dangereuses vers des propositions radicales. Osons l'avenir avec clairvoyance et espérance." (Pasteur Robin Sautter, L'Avenir de l'Artois)

28/06/2014

Dimanche 29 juin : culte consistorial à Versailles avec le Defap (pas de culte à Dreux)

Sabbath.jpg

http://www.christianitytoday.com/amyjuliabecker/2014/june...

http://www.defap.fr/

23/06/2014

Culte de bénédiction de Amélie et Damien Lecourtois le 7 juin 2014 au Praz de Lys

_MG_6344.JPG

Lire la suite

02/06/2014

Message du président de l'Eglise protestante unie de France (EPUdF, Pr Laurent Schlumberger), à l'occasion du IIème synode de l'EPUdF à Avignon du 29 mai au 1er juin 2014

Capturer Synode II.JPG

Vraiment intéressant :

à consulter ou télécharger en cliquant sur le lien: ici

ou là : : http://www.eglise-protestante-unie.fr/

02/05/2014

Témoignage : le gouvernail (Par Philippe Sautter)

église protestante unie de dreux marsauceuxLe ministère de conseiller presbytéral est un ministère collégial, le conseil presbytéral dans son ensemble gouvernant l’église locale, sous l’autorité du synode régional. (conseilpresbyteral.fr)

Gouverner s’entend au sens du gouvernail, qui permet de tenir le cap, d’aller dans une direction bien défi nie, en définitive de savoir où l’on va : c’est parfois plus facile à dire qu’à faire ! En effet, tenir la barre à plusieurs n’est pas aisé, et même si l’on peut imaginer deux matelots s’arcboutant sur la roue pour gouverner un vaisseau dans la tempête, ils ne font que tenir un cap fi xé par le commandant. 

Au conseil, nous devons à la fois fixer le cap et tenir ce cap. Notre Commandant nous parle, certes, mais pas toujours de manière audible, ou alors Il n’est pas compris de la même manière par tous les barreurs...

Fixer le cap c’est décliner chez nous, avec notre histoire, notre sociologie, nos forces et nos faiblesses, la mission de l’Église : témoigner de l’Évangile aujourd’hui au niveau local, cela veut dire quoi ? Quel projet de vie ? Nous n’avons pas réussi à l’écrire à Grenoble, par contre nous avons détaillé le fonctionnement de notre grosse paroisse et rédigé le cahier des charges des quatre postes pastoraux.

Tenir le cap, c’est, semaine après semaine porter la vie matérielle et spirituelle de l’Église locale en accompagnant le ministère des pasteurs : la mission est aussi vaste que l’océan, c’est ce qui fait son charme. Pêle-mêle : que fait-on avec le SDF qui a élu domicile devant la porte des locaux de paroisse ?

Que fait-on de la trésorerie positive en fin d’année ? (Mais oui cela arrive ! ) Quel thème pour la journée de paroisse ? Qui choisir comme catéchètes ? Fait-on appel à un jeune allemand pour une « année diaconale » ? Accepte-t-on l’offre d’achat d’un presbytère (habité) par un promoteur immobilier ?

Prendre ces décisions, et bien d’autres, dans la collégialité, c’est possible quand le conseil presbytéral est un lieu d’Église, où se vit la communion dans le respect, l’amitié et la responsabilité, avec parfois quelques franches rigolades...

Philippe Sautter est président du conseil presbytéral de Grenoble.

Psaume 23 (version du "vieux marin")

Je crois l'Eglise universelle (RDV le 29 juin)

Capturer Journée.JPG

Journée consistoriale OK (1).pdf

28/04/2014

Vers 2017…

Capturer 2017.JPGhttp://theses2017.fr

Une porte qui s’ouvre, c’est une occasion de rencontres nouvelles qui est donnée.L’année 2017 est une de ces portes. Elle est une chance à saisir pour notre Eglise protestante unie, qui s’est constituée afin de mieux répondre à sa vocation d’annonce de l’Evangile. 

Dans une société où le religieux est devenu si mouvant et insaisissable (ignorance croissante, raidissements identitaires, confusions, mais aussi aspirations réelles et quêtes intenses), notre Eglise est engagée dans une mutation. Naguère « petit troupeau » qui se serrait les coudes et cultivait l’entre-soi, elle sait qu’il lui faut être, de manière renouvelée et plus audacieuse, Eglise de témoins, Eglise attestataire. En 1517, Luther avait affiché ses fameuses « 95 thèses ».

A l’occasion des 500 ans de cet acte fondateur, plutôt que de célébrer un Age d’or supposé, inspirons-nous de son geste :
Pour nous, que signifie faire confiance à Jésus-Christ ?
Comment vivre et dire son Evangile ?
Que change t-il dans notre rencontre avec les autres et avec nous-mêmes ?
En quoi donne-t-il son sel, sa lumière, son sens, à notre vie personnelle et commune ?
Convaincus et hésitants, vieux parpaillots et nouveaux venus, anciens et jeunes, nous sommes tous appelés à répondre, chacun et ensemble. Nous sommes tous appelés à entrer, de 2014 à 2017, dans cette dynamique de réflexion, d’échange et de partage, dans laquelle notre Eglise a décidé de s’engager.
Avec confiance.

Laurent SCHLUMBERGER
pasteur, président du conseil national de l’Eglise protestante unie de France

 

4 étapes essentielles

20/02/2014

Table ronde inter religieuse sur les rites funéraire le 19/02 à Dreux : un grand merci

rite.jpg

« Qu’est-ce qu’un rite ? » demande le petit Prince au renard, « c’est ce qui fait qu’un jour soit différent des autres…Sinon tous les jours se ressemblent. » (St Exupery)

Grand merci au Père Jean-Marie Liou pour cette soirée différente des autres autour des rites funéraires: une belle qualité d'écoute, des intervenants touchant: tous ensemble, tous différents...

Car il y a une vie avant la mort ! (Woody Allen) "Celui qui croira en moi vivra, affirme Jésus, quand bien même il serait mort." (Jean 11,3)

21/11/2013

Comment Paul Ricoeur a pensé l'Eglise

08/10/2013

Culte Famille dimanche 13/10 à Dreux : petit déjeuner, catéchèse et vendanges

grand plongeon.JPG

Ressources Catéchèse Identité

Passeport : modèle

le baptême comme chemin de vie,catéchèse

07/10/2013

Bible en Eure et Loire

jeune-lecture-bible_440x260.jpg

Conseil d'administration "élargi" lundi 7 octobre à 20h15 

Conférence le 19 octobre à 20h00 

Soirée dînatoire le 30 novembre à 19h00

Assemblée générale le 24 février à 15h00

Photo : © Philippe Lissac / Godong

23/09/2013

Chacun son blog

changement-adresse-adsl.gifRetrouvez les nouvelles de la paroisse réformée d'Alençon sur :

http://eglise-protestante-alencon.blogspirit.com/

Et des nouvelles de l'Eglise protestante unie de Dreux-Marcauseux sur :

http://www.erf-dreux.net/

Bonne lecture et bonne rentrée à tous !

David Gonzalez (http://davidgonzalez.blogspirit.com/)

29/06/2013

Les protestants du drouais ont une nouvelle Eglise et un nouveau pasteur

L'Echo Républicain 2013 06 le 27.jpgPour agrandir le texte, cliquer sur l'image. 

06/06/2013

Eglise de témoins : l'expo

eglise de témoins.fr.JPG

http://eglisedetemoins.fr/

05/06/2013

Un livre de l'ACAT à paraître le 6 juin

  • Essai
  • ISBN 978-2-36383-087-6
  • Date de parution 6 juin 2013
  • 208 p., 12 euros

L’asile, c’est l’ultime liberté qui reste lorsque l’on a perdu toutes les autres. Les hommes et les femmes qui témoignent dans cet ouvrage ont subi des persécutions en raison de leurs convictions politiques ou religieuses, de leur orientation sexuelle, pour avoir voulu s’opposer à une injustice, parce qu’ils n’avaient pas la « bonne » nationalité au bon endroit… Quelle que soit la cause de leur exil, tous le disent : ils n’avaient pas le choix, ils ont dû fuir. Non par attrait envers un hypothétique eldorado occidental, mais bien pour sauver leur vie ou leur intégrité.

En France, l’Action des chrétiens pour l’abolition de la torture (ACAT) est à leurs côtés pour les aider dans leur démarche de demande d’asile. Dans ce cadre, elle a recueilli leur histoire : autant de parcours retraçant les raisons du départ, les conditions souvent terrifiantes de l’errance et les mille embûches administratives qui attendent le réfugié à son arrivée. Elle examine aussi la situation du droit d’asile dans notre pays : un droit garanti par des conventions internationales et qui connaît pourtant, depuis quelques années, d’inquiétantes restrictions, plaçant de nombreuses personnes en situation de grand danger.

31/05/2013

A propos de la fin de vie humaine

fin de vie humaine,eglise protestante unie de franceChers amis.
Vous trouverez ci-dessous un petit Guide de réflexion  à propos de la fin de la vie humaine, avec un dossier d'une vingtaine de textes, ainsi que l'ensemble des textes qui peuvent être chargés sur le site internet de notre Eglise en suivant ce lien : 


http://www.eglise-protestante-unie.fr/Echanger-des-convic... 

Décision du synode national de Lyon, guide de réflexion et dossier de textes. Le synode national a souhaité apporter une contribution au débat public à propos de la fin de la vie humaine. Réuni à Lyon du 8 au 12 mai 2013, il a été saisi d’un projet et, après en avoir débattu et l’avoir amendé, a adopté une résolution, qui est accessible ici .

29/05/2013

La Nuit des Veilleurs 2013

flamme.png

Thème 2013 de la Nuit des Veilleurs

http://www.nuitdesveilleurs.fr/-Bienvenue,1-

« LA NUIT COMME LE JOUR EST LUMIÈRE » d’après Ps 139, 12

Même les ténèbres ne sont pas ténébreuses pour Toi, et la nuit devient lumineuse comme le jour : les ténèbres sont comme la lumière !

Nuit-jour, ombre-clarté, lumière-ténèbres : ces contraires nous traversent tous et suivant les phases de notre vie, suivant les circonstances de nos rencontres ou du sort que la vie nous réserve, nous passons parfois d’un extrême à l’autre. Mais souvent tout n’est pas blanc, tout n’est pas noir, ce sont des gris plus ou moins pâles ou plus ou moins foncés dont les tonalités peuvent être plus ou moins accentuées, suivant que nous mettons des lunettes noires ou des lunettes roses. Telle est la destinée de tout être humain, mais telle une fleur, nous avons tendance à nous orienter vers la lumière pour nous ouvrir ou nous épanouir. Encore faut-il percevoir cette lumière qui n’est pas toujours éclatante à nos yeux, et qui en est la source. Cependant, si nous avons un minimum d’expérience de marche de nuit, nous savons que dans l’obscurité nous sommes beaucoup plus attentifs à la moindre lueur qui, telle une étoile, peut nous guider pour trouver notre route. La moindre lueur dans la nuit est lumière.

Les prisonniers ou les torturés ont souvent l’impression d’être dans un tunnel noir et ne perçoivent aucune lueur leur permettant de s’en sortir. (...)

27/05/2013

Revisiter le baptême comme un chemin de vie

baptême,éditions olivétanParis, le 24 mai 2013

Chers amis,

Nous avons la joie de vous annoncer la sortie d’un NOUVEAU MATERIEL CATECHETIQUE :

LE GRAND PLONGEON ! Il sera disponible chez Olivétan en aout 2013. Voyez le tract ci-joint (ici).

Conçu par une équipe luthérienne dans le cadre de l’Eglise Protestante Unie, ce parcours catéchétique offre une excellente occasion de découvrir ou de revisiter le baptême et comme un chemin de foi et de vie.

En mai-juin on commence à penser à la catéchèse pour l’année scolaire à venir.

Merci donc de transmettre ces informations aux catéchètes de la région et/ou de votre paroisse.

Pourquoi aussi ne pas en faire l’un des thèmes de l’année pour toute la paroisse ?

Des dessins originaux et des animations pour enfants, jeunes et adultes illustrent les thèmes abordés à partir du baptême.

Le site internet en construction: http://legrandplongeon.fr vous en donnera une idée.

N’hésitez pas à faire circuler très largement cette information !

Bien fraternellement,        

Andy BUCKLER                                                   Laurence BELLING

Secrétaire national à la formation                 Chargée de mission national catéchèse

Pour le service national catéchétique